Le rêve clé de l’interprétation analytique ?

Publié le par Aurore A.

Ella Freeman Sharpe évalue le rêve don son travail d’analyste (« dream analysis, London, 1949 »). Pour elle, l’interprétation des rêves est la pierre angulaire de la psychanalyse, il constitue un outil important à la compréhension des conflits psychiques inconscients. Le rêve permet à l’analyste de voir si les interprétations faites en séances, corroborent avec la réalité, et de rectifier le tir si nécessaire. Il permet aussi de voir quelques résistances s’opposent au retour à la conscience. Les rêves illustrent les mécanismes déformant de notre appareil psychiques, fait de condensation, déplacement, symbolisation et dramatisation. Elle rappelle à quel point, les rêve de Freud, montrent la valeurs des associations à un rêve permettent la compréhension des conflits émotionnels présents dans une situations présente. A travers les symboles du rêve, un désir accompli pourra dire, par rapport à la vie actuelle, aux conflits actuels, quels mécanismes sont en marche, faisant références à quelles structures psychiques, quels conflits primitifs. L’analyste doit prendre en compte la survit du passé dans le présent, et pourquoi la personne arrive toujours aux mêmes dénouements par exemple. Ceci permet de mesurer dans « quelle mesure les souvenirs refoulés et conflits inconscients du passé peuvent exercer une influence néfaste sur la vie et le comportement présents ».

E.F Sharpe écrit que le rêve avec ses associations, constitue un pont entre le présent et le passé tout comme le transfert de l’analysant sur l’analyste. Dans son livre elle résume les diverses évaluations des rêves :

- le rêve permet de garder le contact avec les problèmes inconscients

- l’accès au contenu latent est réalisable grâce à la libre association des éléments du rêve, tout en ne se laissant pas influencer par le contenu manifeste (l’histoire)

- Le malade peut se servir du rêve en analyste pour séduire son analyste : raconter son rêve peut devenir un gage d’amour

- La sur ou sous estimation du rêve par le patient peut aider à mieux comprendre ses problèmes psychiques et les résistances - Le rêve peut donner la clé de la dramatisation, dans la vie réelle d’une situation traumatisante refoulée

En 1905, freud écrivait : « ( …) à montrer de quelle manière l’interprétation des rêves s’entrelace à l’histoire du traitement, et comme grâce à elle, peuvent se combler les amnésies et s’élucider les symptômes (…) ». Il souligne aussi qu’il serait faux de considérer que le rêve tient une place prépondérante dans toutes les analyses.











le douanier rousseau - le rêve

Publié dans Rêves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article